dimanche 31 août 2008

Dernier jour (7/7)

Je décolle tôt le matin pour bien profiter de la journée. Je profite de l'Irish Breakfeast inclu dans le pris du B&B. Premier levé mais des cinquantenaires d'Irlande arrivèrent bientôt à table pour m'accompagner. Petits échanges sympatiques et je décolle direction Dublin. Je crois que c'est le jour où j'ai fait le plus de kilomètres malgré la distance sur la carte. Je suis d'abord allé visiter brièvement la ville de Mullingar et sa magnifique église:




J'ai ensuite pris la direction de Trim pour y voir le chateau, lui aussi en Ruine. Mais à chaque fois, il y a toujours au moins un batiment en bon état. Celui-ci détient la plus grande surface des chateaux d'Irlande, et lorsque l'on imagine les structures initiales, c'est carrément impressionnant. De nombreuses maquettes aident à reconstituer les choses. Ce chateau à été l'une des places majeurs des guerres qui ont eu lieu en Irlande et a été mis à rude épreuve, alors qu'il avait vocation de "logement bourgeois" initialement.







Comme j'avais prévu une journée "architecture/histoire", je suis ensuite parti faire le monastère de Doyne. Il ne reste la aussi pas grand chose, mais la visite guidée (même en anglais) fut fort intéressante. Le seul batîment encore en état est la tour exgonale située au centre du cloître.




Je suis ensuite parti faire un cimetière, mais pas n'importe lequel. On y trouve la plus grande (7m) et belle croix d'Irlande. Dessus y sont gravés des secènes bibliques comme adan et ève ou le purgatoire:



et d'autres croix également très jolies



Et toujours dans le même cimetierre, une immense tour cylindrique de 100m de haut:



Enfin, je dérive vers une reconstitution de la bataille de Doyne, apparemment un illustre persponnage de l'Irlande du 18ème siècle. Attention, coup de canon!!!



Et voilà, la journée s'achève avec ce fabuleux voyage. Ne reste plus qu'à retourner sur Dublin (que je n'aurai pas eu trop le temps de visiter) pour repartir le lendemain en France.





Je finis ma soirée au Temple bar et je rencontre un croate avec qui on a pu échanger énormément d'idées communes. Ancien allemend, il a voulu passer de l'autre côté du mur de Berlin et a été séquestré de longues années puis placé en hopital psychatrique car sa volonté de voir sa famille de l'autre côté semblait déraisonnable. M'enfin, tourne le monde! et prochain voyage en Croatie peut-être!

Mes conclusions sur l'Irlande sont à l'image de ce que j'espérais. Un paysage hors du commun et infiniment varié. Seule la bouffe m'est passée en travers de la gorge, mais bon, la France est là pour se charger de nos estomacs!

J'espère que ce "Net Travel" vous aura plu et vous aura donné envie d'y aller si vous n'y avez jamais été!!!

Aucun commentaire: