dimanche 22 juillet 2012

Rebonjour à tous! Il y a bien longtemps que je ne suis pas repassé par ici mettre mon grain de sel. Faut dire que lorsque qu'on emménage à la campagne, on est vite envoûté par une vie d'ours troglodyte ! Quoi qu'il en soit, je vais me "refamiliariser" petit à petit avec la toile pour vous donner des nouvelles et vous offrir des créations suggestationnelles, stratosphériques et perpendiculaires à l'improbable... En attendant ces instants, je tiens à vous faire visiter une p'tite boutique d'une p'tite fée...(Beaucoup de p'tit mais tout ce qui est p'tit est beau!!). Elle a ouvert tout récemment et propose quelques trois cent objets, du genre de ceux que vous trouvez dans les bois enchantés). Et mon p'tit doigt m'a dit que bientôt, y'aurai des créations personnelles en vitrine. (c'est pas que mon doigt soit beau parce qu'il est p'tit pour le coup... mais l'expression veut ça...) Alors allez faire un tour par là:

dimanche 7 juin 2009

Faites vos voeux!

Moi qui ne suis jamais les tags, et bien je vais faire exception. Après tout, celui-ci est un peu différent des autres puisqu’il fait appel à un peu d’imagination et de rêve. Merci à ma fleuriste !

Alors, alors… deux étapes, la première consistant à énumérer les 8 vœux les plus chers. C’est parti !

1) Et bien ça commence mal ! Je ne peux pas citer mon premier vœu… sa simple évocation pourrait balayer son accomplissement. Disons simplement qu’il a toujours été le même depuis plus de quinze ans. Alors pour ne pas faire carton blanc, je vais simplement évoquer les mots suivants : « Reconnaissance éternelle ». Allez savoir… ;)

2) Ne pas quitter la vie sans avoir connu l’Amour…

3) Savoir accomplir les vœux des personnes que j’aime.

4) Avoir le pouvoir de faire pleuvoir.

5) Le retour aux sources : La science et son savoir sont des choses remarquables mais n’auraient jamais dû interférer dans le quotidien de l’homme. L’évolution ayant toujours privilégié un progrès technique à un progrès moral et social, elle s’est crée d’autres besoins... d’autres problèmes. Si bien qu’on se retrouve maintenant en possession de bombes au lieu de cailloux, avec des populations qui ne distinguent toujours pas le bien du mal… (Ce n’est que mon opinion hein =p )
Un retour aux sources donc, pour que chaque individu puisse vivre une vie seine : Comprendre le monde qui l’entoure, se subvenir de manière « autonome », endurer ses besoins réels et s’apprendre.
Moué, je m’emballe là… j’aurai même dû rajouter une fleur à mon vœu ^^.

6) Echanger la compétition pour la communion de l’Homme. La compétition est l’unique vrai mal de l’Homme : Une guerre pour avoir plus de territoires ou d’autorité, des autoroutes pour aller plus vite, des moyens énergétiques plus puissants et dépourvus d’une réelle démarche écologique, de l’hypocrisie pour se hisser plus haut… Aller, je vais m’arrêter là car la liste est aussi longue que le CV de la nature humaine… (rejoint un peu le précédent)

7) Etre le plus riche des hommes pour être le plus grand péril des riches. mouhahaha !!!

8) Pouvoir me métamorphoser en loutre (sans commentaire…)

Disons que l’essentiel ne se résume pas à mon dernier vœu^^

Pour la deuxième partie du tag, il faut dire ce que ces 8 mots vous évoquent :

Message
J’y réfléchis encore…
Blog
Livre « de vie » interactif et petite communauté.
Prix
Rares sont les choses étiquetées à avoir de la valeur.
Croix
Sa sainteté m’indiffère ! Et je joue au morpion de temps à autre (moué…)
Scrap
Un passe-temps comme d’autres
Création
Mon évasion et ma plus belle raison de vivre
Bonheur
Une vision de l’esprit
Vie
Un leçon imposée… un examen. Mais surtout, ne pas copier sur le voisin !
Enfant
Outch… C’est beaucoup de choses pour moi. De la fraîcheur, de la fierté, de l’espoir, une famille, de l’amour, des galères appréciables pour leur raison d’être. Mais aussi une frustration, une supposition qui me prend à la gorge.
Passion
Le dépassement de toutes les limites et la promesse d’instants uniques.

J’ai comme le sentiment qu’il y a dix mots là dedans… M’enfin voilà, mission accomplie. Dernière épreuve : tagguer 8 personnes :

Triopsis, Sanaëlle, Karine, France, Juive Black, et qui voudra…

mercredi 3 juin 2009

Le fils du musicien

Tous les sens en éveil...
Qu'il est louche lui ^^

mardi 2 juin 2009

Mon bel avenir

-Papa, Tu sais, je pense souvent à mon paradis.
-Ha oui ? C’est bien mon fils, il faut penser au plus beau ! Et alors ? Il ressemble à quoi ton paradis ?
-Et bien… il ressemble beaucoup à la vie.
-Ha? Bien... Dis voir à papa !
-D’accord ! Alors je me promène souvent avec ma copine, main dans la main !
-Ton amoureuse ?
-Viiiiiiiiiiiiiiiiii ! Mais tu l’dis pas à môman hein ?
-Ha non ! Je te le promets !
-Et pis alors on avance le long du chemin, le long de gros arbres carrés vachement hauts et très durs! Ils sont drôles ceux-là ! Ils ont plein d’ouvertures mais n’ont pas de feuilles !
-Ha oui… ce sont les arbres de la ville !
-Oui, d’ailleurs, il n’y a que ça ! Mais ils sont vachement bien ! On peut rentrer dedans ! Ca sent bizarre dedans… là où il y a des flaques !
-Ha oui : La sève des arbres de ville ne sent pas toujours très bon…
-Et puis alors on quitte les arbres pour rejoindre les grands espaces. Y’a toujours quelque chose de gris noir qui flotte ! On dirait de la mousse de l’air, mais ça sent pas très bon non plus!
-Ha !!!! La brume matinale, elle pète pour réveiller le soleil !
-Ha D’accord ! Et y’a tout plein de brindilles noires au sol, c’est amusant… quand on les prend dans les mains, ça s’effrite !
-Ha oui, c’est l’herbe du nord : lorsqu’elle prend le soleil, elle noircit, puis lorsqu’elle gèle, elle est craquante !
-Et donc on s’approche de l’eau ! Elle est toujours rouge, c’est vachement joli !
-Oui. Ce sont les rivières, lorsqu’elles tombent amoureuses du soleil, elles rougissent !
-Alors on s’assoie avec ma copine au bord de l’eau, parce que c’est vachement joli, mais c’est bizarre, le soleil, on le voit pas…
-Oui, c’est parce que la brume ne pète pas assez fort !
-D’accord ! Et moi, si je pète, je pourrai voir le soleil ?
-Il faut y croire mon fils… il faut y croire… Et ta copine, elle est toujours à tes côtés ?
-Ha non, mais elle m’a dit que je n’avais rien à me reprocher… Et toi papa, pourquoi tu me réponds alors que tu es sous une grosse pierre carrée ?
-Parce que tu as de l’espoir mon fils. C’est ce que tu as de plus cher…

dimanche 31 mai 2009

Eternel



Format grand aigle - Acryliques - Scène imaginaire

vendredi 29 mai 2009

Entretien téléphonique

Je vis seul, mais dés que j'ai une compagnie téléphonique qui se peut être amusante, je rentre dans le tas... Je décevrai peut-être, mais franchement, ça me fait toujours beaucoup rire de jouer de ces interlocuteurs impersonnels. Un petit exemple d'un appel qui s'est passé il y a une heure!

Fait réel un peu romancé…

Driiiing….Driiiing
-Oui allo (d’une voix grave et méchante^^)
-Oui, bonjour… Je vous appelle pour un sondage concernant l’arthrite et l’arthrose. Auriez vous plus de 60 ans ? (la voix d’une empaffée)
-Ha… non… Je n’en suis qu’à la moitié !
-D’accord. Connaissez-vous quelqu’un qui a plus de 60 ans ?
-Ha oui madame ! Des centaines… peut-être même des milliers !
-Euh…non… je veux dire dans votre foyer.
-Non, désolé, je vis seul…
-Très bien… Désolé de vous avoir dérangé…
-Attendez ! Je n’ai pas soixante ans, mais j’ai de l’arthrite !
-Ah… Oui, mais je ne peux faire le sondage qu’avec des personnes de plus de soixante ans.
-Hum… Qu’il serait dommage que je ne puisse pas bénéficier des faveurs de ceux qui sont plus âgés que moi, alors que j’ai les mêmes soucis…
-… Oui monsieur, mais mon questionnaire ne peut être posé qu’à des personnes de soixante ans ou plus.
-Ha ? Quel dommage… Quel est le nom de votre organisme à titre d’information ?
-… (simulant un temps d’attente) Attendez monsieur, je pense que je peux quand même vous poser les questions !
-Chouette !
-Depuis combien d’années constatez-vous des douleurs ?
-Cérébrales ou articulaires ?
-Euh… et bien… des douleurs dues à votre arthrose.
-Ce ne sont pas des douleurs d’arthrose, mais d’arthrite… disons, ça fait bien 20 ans…
-D’accord… Ces douleurs se déclenchent-elles de manière cyclique ou sont-elle constantes ?
-Mes douleurs oculaires reviennent chaque matin… (pensant me faire jeter…)
-D’accord ! (Je l’entends taper l’information au clavier…)
-Y a-t-il dans votre famille des cas similaires ?
-Ha oui ! Absolument ! Presque tous, même mon neveu de 5 ans !
-Et bien ! Vous n’avez pas de chance !
-C’est sûr… et je ne suis pas le seul ! (mort de rire)… par contre, je ne sais pas ce qu’est l’arthrite ni l’arthrose… Pourriez-vous m’en articuler la définition ?
-Ha ?....Mais !...
Biiiip biiiip biiip biiip….


Désolé, mais j’ai un vrai souci avec les promoteurs immobilier^^

lundi 25 mai 2009

De l'amour à la haine

Nous sommes en guerre depuis plus de deux ans,
Moi, l’honnête vivant, et toi, l’esthète envoûtant.
Amour, crois-tu adoucir mon cœur de par ton rang ?
Encore, crois-tu pouvoir par deux fois me mettre à sang ?
Toi qui as balayé huit des années que je t’ai consacrées.
Toi qui t’es roulé dans mon estime aveuglée,
Alors que je m’accrochais à mes promesses
En dépit de mes ressentiments affaissés,
Alors que j’ai mis mes attraits en jachère
Pour t’épauler en honneur à mes mots chers.
Tu as souillé mon estime pour toi,
Tu as brûlé chaque étoffe d’émoi.
Et maintenant, tu oses me présenter un ami ?
Tu oses toucher aux amitiés pour ton sursit ?
J’ai de la colère, de la haine, de l’aversion pour toi,
Et je me moque des pensées de ceux qui te font roi.
Cette guerre, elle est de ton fait, et je veux que tu saches,
Qu’il faudra mieux qu’un ange sur le champ de bataille,
Pour mettre fin à la souillure de mon cœur...
Pour mettre fin à cette guerre.


Désolé pour l'aspect négligé, banal et ridicule de ce texte...