vendredi 29 août 2008

Le Médisant

On les reconnait
Ceux qui font des promesses les doigts croisés
On les reconnait
Ceux qui se confessent le coeur fermé

Et à coup de pieds aux fesses
Je les enverrai valser
Dans un caroussel à miliciens
Une citadelle pour crève-la-faim

On les reconnait
Ceux qui font des flatteries le sourire en coin
On les reconnait
Ceux qui te donnent envie une lame au poing

Et à coup de pieds aux fesses
Je les enverrai valser
Dans un caroussel à miliciens
Une citadelle pour crève-la-faim

On les reconnait
Ceux qui aiment bien les gens dans leur pays
On les reconnait
Ceux qui donnent de l’argent mais en sursis

Et à coup de pieds aux fesses
Je les enverrai valser
Dans un caroussel à miliciens
Une citadelle pour crève-la-faim

On les reconnait
Ceux qui aiment cette chanson juste en public

Aucun commentaire: