dimanche 31 août 2008

Troisième Jour (3/7)

La chambre, et bien c'était une suite de luxe, mais la fatigue était toujours là, même après 8 bonnes heures de sommeil. On décolle doucement après un..."irish breakfeast" (étrange) pour découvrir Derry. Et oui, faut dire Derry et non LondonDerry. L'histoire de la ville, elle est à fleur de peau et il est vrai que c'est émouvant de circuler dans un lieu ayant un vécu revendicatif et omniprésent.
On est de suite mis au pli: plusieurs panneaux où les deux premières syllabes de Londonberry sont rayées. Une pierre blanche revendique même l'indépendance de la ville:


Multiplication de drapeaux irlandais. Les artistes peintres de la ville ont gravé pour mémoire les intants douloureux du Sunday bloody sunday sur les façades des maisons:


---Les quatorze enfants et femmes décédés lors de la manifestation qui se voulait pacifiste---





Une autre peinture qui n'a rien à voir, mais ça, c'est une autre culture^^:


---Guiness is good for you!!!---

On repart en direction de Galway. Thomas avait à rejoindre des amis et comme ce voyage se devait être une improvisation totale, et bien pourquoi pas. Au bout de la route: le Connemara et dans cette attente, le passage par Sligo et les superbes côtes de l'ouest. On a fait une halte pour se restaurer et là encore, pas de surprise quant au contenu de l'assiette: Frites, pomme de terre au four, Chiken garni de friture et friture garnie de friture à la friture^^, mais le restaurant valait encore une fois la peine d'être vu, un peu comme tous les pubs. Les irlandais disent: "Dehors, il pleut, mais il fait toujours soleil dans les pubs". C'est une vision de l'esprit à la hauteur de la réalité irlandaise.


Comme Thomas était HS pour organiser une réelle journée de connaisseur, j'ai insisté pour faire une halte dans le chateau de Donégal (dur pour moi de ne pas visiter un chateau quand j'en vois un!!!)





Celui-ci était en relativement bon état mais il ne faut pas s'y tromper: visiter un chateau où une abbaye sistercienne en Irlande, c'est bien souvent visiter une ruine. M'enfin, c'est toujours pour moi un régal.

On reprend donc la route en direction de Galway et on trouve un peu après Sligo un mont assez remarquable posé de manière assez improbable au milieu de la plaine:



Et bien entendu, toujours des paysages le long du littoral assez féériques:






Après de longues heures de route, on arrive enfin à Galway, une ville étudiante et touristique en pleine expension, mais il est grand temps de se reposer!!!

Aucun commentaire: