vendredi 22 mai 2009

Le pays où l'on pleut



Format 50x40 - Acryliques - Scène imaginaire

16 commentaires:

Lalwende a dit…

Preum's! :oD

Fille de goutte d'eau, un homme dans la brume lointaine, un esprit qui plane mais s'évapore...

En fait je sais pas, mais j'adore :)

Bisous du pays du soleil ;)

Lalwende a dit…

Et aussi j'oublais, je vois un coeur...mélange de couleurs , de sentiments, de douleurs, peut-être...mais pas que...
Mais mon silence vaut plus que tout ce que je ne saurais écrire et tout ce qui t'appartient.

Bonne soirée ^-^

noèse cogite a dit…

Quand je viens chez toi je me sens comme dans un conte dans lequel on me dessine le petit prince:)

esquisse a dit…

enfin Renaud tu as repris l'art,...reigner sur la toile de tes espaces imaginaires,j'aime l'idée de suivre sa propre interprétation,sans imposition ni balises a respecter...un sens celui du coeur, la marche en avant,coeur de protection sachant que ceux qu'on laisse derriere peuvent veiller sur vous.
ce n'est que mon interprétation.
UN coin de piece avec autant de possibilité de s'evader...
"SupeRRenaud" bien content de retrouver ton monde;

France a dit…

Magnifique ta toile . A travers ce
coeur de joie ou de tristesse je suis là je te vois et te regarde. Mais ou puis-je aller?

Mamie Accordéon a dit…

Quelle superbe toile ! J'adore...
nostalgie ? ;)

Karine a dit…

J'aime beaucoup; quant a une interpretation possible, je me la garde ;o)
gros bisous

Renaud a dit…

C'est très sympa de lire vos diverses interprétations! Il y a effectivement un coeur Lalwende.
et de la pluie... Pour expliquer le titre: ce monde, celui de l'amour, affecte les deux partis. Donc quand l'un pleut, il mouille l'autre^^

Mouééééé........ ^^

Bref, je ne m'étalerai pas non plus sur le sens que j'y ai donné. Disons que c'est simplement une vieille histoire.

Merci à vous

Lalwende a dit…

1-2-3 Soleil!
Je t'ai vu, t'as bougé :)

Désolée je suis d'humeur très enfantine en ce moment :P

C'était juste pour te dire à bientôt comme je posterai sans doute pas d'ici un petit moment et te faire une bisou pour la peine.

Lalwende a dit…

Un, pas une, enfin des, si tu préfères.

Bon bé je vais me cacher...comme ça j'arrêterai d'écrire n'importe quoi et d'envahir les commentaires..

Lena26 a dit…

Alors avant de voir le titre, moi je voyais un coeur et un fantôme. Et puis finalement en voyant le titre p'têtre bien que c'est un parapluie... Et puis quand même j'ai lu les commentaire pour pas paraître idiote et bé non, c'était bien un cœur ! Bon c'est perdu là, j'ai quand même l'air idiot après ça...

Renaud a dit…

Bah... unE bisou me va très bien ^^ et surtout ne te gène pas à envahir les coms. Je crois pas que ce soit limité ;)

Lena, je ne suis pas rentré dans les détails... j'aurai peut-être dû, tu aurais eu plus confiance en toi et tu te sentirai moins idiote comme tu le dis:
Du coup, je m'étale un peu plus:
Il s'agit d'une fille qui tient effectivement un parapluie... celui-ci se transformant en coeur la protégeant de la pluie (zones blanches). Forcément, elle part avec les deux ventricules du coeur, c'est le lot de toute séparation (=triangle rouge en bas à gauche)... pour ce qui est de l'individu au fond à gauche ( à priori un Mr), il n'a plus rien pour se protégé et est totalement soumis à la pluie (toujours cette couleur blanche).
Voilou ^^

Bise à vous

Lena26 a dit…

"A priori un monsieur", tiens tiens, mais qui dont cela peut-il bien être...

Merci je me sens moins idiote, moi qui n'ait jamais été habituée à lire des œuvres d'art.

France a dit…

Bien alors me voici me voila et j'y suis plus là tu me vois ou pas!

menfin a dit…

comme une trace sur les murs
ça me fait penser aux memoires de pompei

Chichipompon a dit…

J'adore je trouve cette toile superbe !